Les 20 ans de Cap Services !
Coopérative d'activité et d'emploi

La nécessaire confiance réciproque

Ce contrat entre l’entrepreneur et la structure ne peut fonctionner, comme d’ailleurs tout type de contrat, que s’il existe une relation de confiance entre les deux partenaires. Il s’agit bien de partenariat et d’équilibre entre les deux parties (c’est aussi ce qui définit en droit la notion de contrat).

Cette nécessaire confiance est réciproque.
Si la structure prend le risque d’héberger juridiquement les activités, d’en porter la responsabilité civile et pénale, l’entrepreneur prend le risque de lui confier le fruit de son développement, c’est-à-dire son chiffre d’affaires.
Attention, confiance ne veut pas dire aveuglement ou laisser-faire. Et ce type de relation ne se décrète que dans la mesure où il se valide.
L’entrepreneur s’engage donc à faire « passer » toute son activité par la structure – qui dispose de moyens de contrôle – et à respecter les règles du droit. La structure s’oblige à rendre des comptes sur sa gestion – en donnant régulièrement des éléments comptables – et à permettre l’apprentissage de l’autonomie.