Les 20 ans de Cap Services !
Coopérative d'activité et d'emploi

Une organisation et une équipe de professionnels

Nous avons choisi d’être une entreprise, mais pas n’importe laquelle : une entreprise coopérative (SA SCOP). Ce choix doit être précisé en ce qui concerne les modes d’organisation du travail et de l’accompagnement.
Notre organisation évolue dans le temps en fonction du nombre d’entrepreneurs hébergés dans la structure, mais aussi en fonction de la volonté ultime de toute coopérative : sa pérennisation.
Cette volonté consubstantielle conduit d’une part, à une organisation fondée sur la délégation et la responsabilisation des associés-salariés de la structure et, d’autre part, s’appuie sur la vocation de la coopérative de constituer en elle-même un outil pédagogique à destination des entrepreneurs-salariés.

Ainsi nous cherchons à maximiser le précepte popularisé par l’APCE (entre autres) selon lequel une entreprise qui a la capacité de faire appel à de l’expertise extérieure, à s’entourer d’experts, à solliciter des conseils, possède de meilleurs atouts et est plus certaine de survivre que celle qui se « débrouille » seule avec ses propres ressources. Le mythe de l’entrepreneur faisant face au monde en étant autosuffisant ayant vécu.

Notre organisation est à l’image du message que nous véhiculons : il existe un métier d’entrepreneur (notion qui ne se réduit pas à la seule posture), dont l’apprentissage suppose la recherche systématique de réponses professionnelles argumentées, pour répondre au jour le jour aux questions qui nous sont posées.

Au-delà, et nous insistons sur cet objectif : il s’agit aussi de faciliter, d’encourager la création d’un réflexe collectif : « À plusieurs, c’est mieux que tout seul. »
Le travail sur des segments métiers et sur des projets collectifs pour les entrepreneurs constitue le soubassement du fonctionnement en coopérative.

De même, dans la mesure où les entrepreneurs qui arrivent jusqu’à Cap Services ne possèdent quasiment jamais l’expérience de la gestion d’entreprise ; il nous faut proposer un cadre rassurant, celui d’une entreprise non pas idéale, mais suffisamment professionnelle pour qu’elle puisse constituer un repère.
En effet, il ne nous semble pas possible qu’un entrepreneur se concentre sur la recherche de clients et leur satisfaction s’il n’est pas en confiance, et notamment avec la structure qui l’héberge ; et s’il ne possède pas aussi un minimum de garanties sur la capacité de celle-ci à favoriser l’apprentissage de tout ce qu’il ignore.

La spécialisation de chacun des permanents de Cap Services obéit à ce principe. Spécialisation qui est un choix autant qu’une évidence.

De fait, nous cherchons à habituer chaque entrepreneur à avoir plusieurs interlocuteurs en fonction des questions qu’il se pose et donc, avant toute chose, à repérer la nature de chacune d’entre elles.

Nous ne sommes donc pas dans un fonctionnement du type « chargé d’accompagnement », assurant le suivi de la totalité du parcours d’un individu.
De même, nous sommes en rupture avec la croyance selon laquelle la dirigeante ou le dirigeant de l’entreprise serait le seul interlocuteur valable : comme si celle-ci ou celui-ci était omniscient.
Nous avons à cet effet un certain nombre de procédures dites « mode d’emploi » qui sont remises aux entrepreneurs à leur entrée dans la coopérative et qui leur permettent d’avoir des modes de repérage et d’évaluation.